🔥 Attention: nos produits à base de chocolat peuvent fondre à des températures supérieures à 25°C 🔥

Piran répond à vos questions

Le développement durable chez KoRo

KoRo est-il réellement durable ?

Pourquoi KoRo utilise-t-il des emballages en plastique ?  
Que fait KoRo pour une meilleure planète ? 
Pourquoi tout n'est-il pas bio chez KoRo ?

Nous vous avons demandé ce vous intéresse le plus à propos de la durabilité chez KoRo - et avons ensuite transmis vos questions à notre PDG Piran. Ici, il répond à toutes les principales questions de développement durable qui vous viennent à l'esprit. Commençons par les objectifs les plus importants que nous poursuivons toujours dans notre travail :

Chez KoRo, nous voulons...

Réduire les déchets d'emballage

Nos conditionnements en grand format font partie de notre identité. Non seulement cela facilite les échanges et vous rend heureux pendant longtemps, mais cela permet également d'économiser beaucoup de déchets d'emballage par rapport aux formats classiques.

Chaînes d'approvisionnement intelligentes

Les produits font souvent trop d'arrêts sur le parcours entre le producteur et le consommateur. C'est pourquoi nous supprimons des étapes dans la chaîne d'approvisionnement de nos produits.

Sauver la nourriture

Le gaspillage alimentaire est un véritable péché environnemental. Chez KoRo, nous voulons faire quelque chose contre cette misère et donc sauver des aliments parfaitement bons de la poubelle. Et vous pouvez vous attendre à des prix plus bas et un goût incroyablement délicieux !

Vos questions sur le thème des fournisseurs/producteurs :

Piran : Nous savons que vous êtes très intéressés par l'origine de nos produits et qu'elle devrait idéalement être inscrite sur les produits. Le fait que ce ne soit pas le cas actuellement est dû à un effort considérable de processus interne. Les pays d'origine de nos produits varient régulièrement, en fonction de la provenance de nos fournisseurs. La modification d'une étiquette n'est pas si facile et pas si flexible avec notre logiciel actuel. Cependant, nous travaillons déjà à ce que l'origine de nos produits soit imprimée sur les étiquettes à l'avenir. À cette fin, nous voulons passer à un nouveau logiciel au début de 2022, qui permettra de modifier ces informations de manière flexible. Sur notre site web, vous pouvez déjà voir toutes les informations concernant l'origine et la certification biologique des produits.

Piran : Il existe différents fournisseurs avec différentes certifications, nous sommes nous-mêmes IFS (International Featured Standard). Nous travaillons principalement avec des fournisseurs qui répondent à la norme GFSI (Global Food Safety Initiative), car celle-ci est équivalente à l'IFS. Toutefois, dans des cas exceptionnels, nous travaillons également avec des partenaires qui ne sont pas soumis à la norme GFSI. En raison de notre certification, nous sommes obligés, dans de tels cas, de procéder à un contrôle indépendant des agriculteurs non certifiés. À cette fin, les fournisseurs doivent présenter un concept HACCP (analyse des risques et des points de contrôle critiques), et nous effectuons également une analyse des risques. Dans le concept HACCP, les fournisseurs indiquent leur évaluation des risques et ce qu'ils font pour les réduire. Par exemple, un risque pourrait être l'éclatement du verre lors du remplissage de produits dans des récipients en verre. Une analyse des risques de notre part peut inclure, par exemple, des inspections ou des tests de laboratoire directement dans les exploitations. Rien que cette année, nous avons fait effectuer 17 analyses de laboratoire.

Piran : En général, nous demandons à tous les fournisseurs potentiels si eux-mêmes et leurs sous-traitants respectent les normes minimales et les normes fondamentales du travail de l'OIT (Organisation internationale du travail). Pour ce faire, nous nous appuyons principalement sur la confiance et l'honnêteté. Nous ne pouvons pas garantir que les informations qui nous sont fournies par le fournisseur sont 100% correctes. La société de certification de la GFSI est chargée de vérifier le respect des directives de certification. Il y a certains produits que nous devons acheter auprès d'importateurs, car nous ne sommes pas en mesure d'acheter des quantités suffisantes directement auprès des producteurs. Dans ces cas, les importateurs disposent de toutes les certifications nécessaires, mais nous n'avons pas une connaissance parfaite de leurs chaînes d'approvisionnement. Afin d'éviter cela à l'avenir, nous nous efforçons de mettre en place des canaux d'approvisionnement encore plus directs et, en tant qu'entreprise, nous voulons aller encore plus loin dans l'origine des marchandises afin d'obtenir plus d'informations sur les conditions de culture sur place. La chaîne d'approvisionnement des noix de cajou en est un exemple. Le marché est dominé par quelques très grandes entreprises de transformation de noix de cajou du Vietnam qui achètent et concassent les noix de cajou brutes à très bas prix en Afrique. Les exportateurs sont très discrets sur le processus exact de transformation de la noix de cajou brute. Nous étudions depuis un certain temps des chaînes d'approvisionnement alternatives et nous travaillons à l'approvisionnement en noix de cajou bio à partir de projets en Afrique. Cela demande beaucoup de savoir-faire et de patience. Toutefois, ces noix de cajou seront beaucoup plus chères en raison de leur qualité biologique et du fait qu'elles échappent aux grands transformateurs. À l'avenir, nous souhaitons proposer les deux options dans notre magasin (biologique directement importé d'Afrique et non biologique importé du Vietnam), car nous pensons que tout le monde devrait avoir accès à une alimentation de qualité. Après tout, il n'y a aucune différence dans la qualité des produits.

Piran : Nous voulons vous offrir une grande variété de produits et c'est pourquoi nous importons également des marchandises avec des voies de transport plus longues. Notre gamme de produits dépend également dans une large mesure de votre demande - après tout, nous voulons vous offrir ce que vous voulez. Votre comportement d'achat a donc une influence considérable sur notre gamme de produits. Cependant, nous essayons également de vous proposer des alternatives avec des trajets de transport courts. La possibilité de le faire dépend du produit et de son fournisseur. Pour nous, la qualité et le bon goût passent avant tout. Pour le garantir, nous devons parfois recourir à des importations en provenance de pays lointains. Il existe également des produits qui ne peuvent tout simplement pas être cultivés dans l'UE, comme les mangues ou les noix de coco. Mais comme vous le savez, nous nous appuyons sur des chaînes d'approvisionnement courtes qui simplifient le commerce et permettent ainsi d'économiser des voies de transport et des coûts. Par exemple, nous achetons nos produits directement auprès de la société de livraison et nous faisons emballer les produits sur place, de sorte que le produit arrive directement dans notre entrepôt.

Vos questions sur l'emballage :

Piran : Notre priorité est que les produits arrivent en toute sécurité à votre domicile. L'emballage doit bien protéger vos aliments. Dans le jargon technique, on appelle cela la "capacité de barrière optimale". Si ce n'est pas le cas, le produit se détériorera plus rapidement et, dans le pire des cas, vous devrez le jeter. Une Étude de 2020 montre que les emballages contribuent souvent à réduire les déchets alimentaires grâce à leur fonction protectrice. Si c'est le cas, le "bénéfice environnemental" lié à la réduction des déchets est généralement 5 à 10 fois supérieur au "coût environnemental" de l'emballage1. Notre objectif est donc d'optimiser nos emballages pour une sécurité alimentaire maximale et une prolongation de la durée de conservation minimale. Dans de nombreux cas, seuls les emballages en plastique répondent à cette exigence. Les noix, par exemple, sont très grasses et endommageraient rapidement les emballages en papier. Contrairement à sa mauvaise réputation, le plastique n'est pas nécessairement l'option d'emballage la moins durable. En fait, le plastique ne devient un danger que lorsqu'il pénètre dans l'environnement. 90 % de nos produits sont consommés à domicile et finissent donc dans les ordures ménagères, ce qui permet de les recycler par la suite. Dans ce cas, un emballage constitué d'une combinaison de papier et d'aluminium serait beaucoup plus difficile à recycler car il s'agit d'un matériau composite. Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'une question très complexe pour laquelle nous devons examiner de près toutes les circonstances afin de trouver la solution optimale. Dans tous les cas, vous pouvez être sûr que nous utilisons le moins de matériel d'emballage possible, ne serait-ce que pour des raisons de coût. Si vous voulez en savoir plus sur l'emballage, écoutez notre Podcast KoRo  Nous y discutons de tous les mythes et faits concernant l'emballage à KoRo.

Piran : Nos emballages ne sont ni recyclés ni compostables. En tant qu'entreprise alimentaire, nous sommes, comme vous pouvez l'imaginer, soumis à des directives strictes en matière d'hygiène et de sécurité des emballages. Nous ne pouvons pas facilement utiliser les déchets plastiques recyclés pour les emballages destinés au contact alimentaire. Cependant, nous sommes également conscients du fait que nous pouvons examiner de plus près le sujet du recyclage des plastiques. Nous voulons continuer à poursuivre cette idée ensemble à l'avenir.

Piran : Pour que nos emballages répondent aux normes élevées de sécurité alimentaire, nous devons travailler avec des matériaux stables. L'élasticité pour un transport peu encombrant et la rigidité pour la protection du produit doivent être données à parts égales afin de garantir la longévité de nos emballages. Pour ce faire, nous utilisons une combinaison de plastiques PE et PET, notamment pour nos sachets stand-up. En règle générale, seul le monoplastique peut être recyclé à 100%. Le plastique composite ne peut être "downcyclé" qu'en raison de ses propriétés, ce qui signifie que le retraitement ne correspond pas à la qualité d'origine et qu'il y a dévaluation (par exemple, les sols sportifs pour les terrains de jeux ou les salles de sport sont fabriqués à partir de ce plastique). Dans notre épisode de podcast sur le thème de l'emballage, vous trouverez des informations de fond passionnantes sur l'utilisation durable des emballages en plastique.

Piran : Répondre à cette question n'est pas si facile, voire impossible. Parce que le terme "durabilité" n'est pas défini de manière universelle. Quelles exigences les emballages durables doivent-ils remplir ? Une règle importante en matière d'emballage durable est que les matériaux composites (par exemple, les composites de papier et d'aluminium ou de papier et de plastique) sont très difficiles à recycler car les matériaux sont liés entre eux. Les emballages composés d'un seul matériau sont toujours plus faciles à recycler. Pour évaluer la durabilité d'un emballage, le produit qu'il contient et la durée de vie utile de l'emballage après le transport sont les facteurs les plus pertinents. Il est clair que chaque emballage a son propre optimum. Bien que le papier soit facile à recycler, il n'est généralement pas assez dense ou stable pour la nourriture. Les emballages tels que le plastique, en revanche, sont très légers et permettent de réduire les coûts de transport. Le verre entraîne des coûts de transport nettement plus élevés que le plastique ou le papier, mais il reste plus performant en termes d'évaluation du cycle de vie1 lorsqu'il est utilisé pendant une longue période (nous parlons de verre recyclé jusqu'à 30 fois). La production de canettes en aluminium nécessite beaucoup d'énergie, mais la recyclabilité de l'aluminium est meilleure. Il n'existe donc pas de réponse définitive et globale à la question de l'emballage le plus durable. Il est beaucoup plus important d'évaluer les emballages possibles pour chaque produit et de prendre des décisions individuelles, en tenant compte de tous les facteurs pertinents (notamment la préservation de la qualité, la sécurité alimentaire, les coûts et la durabilité).

Piran : Vivre durablement ne signifie pas nécessairement vivre sans plastique. Le plastique est un matériau stable et léger, qui convient parfaitement au transport d'aliments d'un point A à un point B sans perte de qualité, pour autant que la probabilité qu'ils finissent dans l'environnement soit très faible. Pour nous, la sécurité alimentaire de nos produits est clairement au premier plan. Nous ne pouvons pas emballer nos noix et nos fruits secs dans du papier uniquement, car ils sont très gras et l'emballage pourrait facilement être endommagé. Un emballage endommagé permet aux bactéries pathogènes de pénétrer dans les aliments ; vos produits se gâteraient plus rapidement et vous devriez jeter beaucoup de nourriture. Les emballages en plastique qui finissent dans le système ordinaire des déchets et peuvent être recyclés peuvent donc également constituer un moyen efficace de lutte contre le gaspillage alimentaire. Nous voulons que nos produits arrivent chez vous sains et saufs. Tant que nous ne pourrons le garantir que dans des emballages en plastique, nous ne pourrons pas nous passer du plastique.

Piran : Nous savons que vous prenez un certain risque lorsque vous achetez chez nous des produits en vrac, dont vous ne savez pas encore s'ils vous plairont. C'est pourquoi nous proposons également une sélection de nos produits en petits formats. Nous ne sommes pas dogmatiques quant à la taille de nos emballages et nous voulons vous donner accès à nos produits même si vous ne souhaitez pas acheter des emballages en vrac. Nos snacks emballés individuellement sont conçus pour les personnes en déplacement. Vous pouvez facilement les emporter et en profiter où que vous soyez. Nous prenons à cœur les commentaires de notre communauté concernant nos Energy Balls emballées individuellement et le support supplémentaire "douteux". C'est pourquoi nous avons déjà essayé de produire nos Energy Balls sans support, mais nous avons reçu de nombreuses plaintes concernant des Energy Balls écrasées, des fuites d'huile, etc. Nous travaillons déjà à une meilleure solution qui nous permettra d'emballer les Energy Balls avec moins de déchets. D'ailleurs, les supports sont déjà fabriqués à partir de bagasse biodégradable (compostable). C'est ce qui reste après le pressage de la canne à sucre.

Vos questions sur nos produits :

Piran : Non, nous travaillons avec un total d'environ 200 fournisseurs en Allemagne, en Europe et aussi en dehors de l'Europe. La provenance ou le lieu de fabrication des produits sont indiqués dans les informations relatives aux produits sur le site web.

Piran : Les pays de fabrication varient en fonction du produit. Nous nous procurons des produits dans le monde entier et achetons finalement là où nous trouvons la meilleure qualité. Les spécifications exactes sur l'origine et la production peuvent être trouvées sur la page de détail du produit respectif sur notre site web.

Piran : Non. Même si une grande partie de nos produits sont déjà issus de l'agriculture biologique ou certifiés biologiques, une partie de notre gamme ne l'est pas. Vous pouvez trouver les produits certifiés biologiques sur notre site web en saisissant "biologique" dans le champ de recherche ou en cliquant sur l'un des onglets, par exemple "petit-déjeuner", puis en filtrant pour "biologique" dans les propriétés. Vous verrez alors tous les produits biologiques de cette catégorie.

Piran : La raison principale est tout simplement le goût : nous avons testé les purées d'oléagineux conventionnelles et biologiques que nous proposons en qualité conventionnelle. Nous avons été davantage convaincus par le goût des produits conventionnels. Dans le cas des amandes, par exemple, les amandes conventionnelles ont un goût beaucoup plus doux, car leur zone de culture se situe en dehors de l'Europe. Dans les zones de culture européennes (Italie, Portugal, Espagne), la proportion d'amandes amères est plus élevée. Elles sont responsables du goût amer dû aux traces d'acide prussique qu'elles contiennent. Une autre raison pour laquelle nous ne proposons pas nos purées d'oléagineux en qualité biologique est la différence de prix significative. Tant que nous restons compétitifs avec des produits de qualité biologique, nous les offrons. Cela varie d'un produit à l'autre. Nous ne sommes pas une entreprise qui ne propose que des produits biologiques et nous voulons offrir des aliments de qualité pour tous les budgets. C'est pourquoi nous optons pour l'option conventionnelle et donc moins chère pour certains produits.

Actuellement, nous achetons environ 65 % de nos produits directement auprès des fabricants ou des producteurs. Pour les 35% restants, nous travaillons avec des importateurs et des grossistes.

Piran : Plus les quantités achetées sont petites, plus nous devons recourir à des grossistes ou à des importateurs, car nous ne sommes pas encore assez grands en tant qu'entreprise pour nous approvisionner toujours directement dans le pays d'origine ou auprès des producteurs. Les importateurs, par exemple, regroupent les quantités et permettent ainsi un transport efficace depuis le pays d'origine, ce qui, au final, permet d'économiser des émissions pour la logistique. Lorsque nous achetons des produits à des grossistes, nous sautons l'étape de l'impression et de la conception de l'emballage, ce qui permet également de réduire les coûts, les distances de transport et les déchets d'emballage. Cependant, nous achetons déjà certains de nos produits directement, par exemple nos mangues auprès d'agriculteurs privés du Burkina Faso. La proportion de produits que nous achetons directement auprès de producteurs ou de fabricants augmente chaque année avec notre taille et le volume de nos achats, et avec elle notre transparence au sein des chaînes d'approvisionnement. Notre objectif déclaré est de faire en sorte que tous les produits soient vendus verticalement jusqu'à l'origine et de créer ainsi une transparence maximale.

Piran : Nous savons que de nombreux clients potentiels sont très réticents à commander de gros paquets en ligne sans pouvoir d'abord tester les produits. C'est pourquoi nous avons voulu créer une occasion de faire connaissance avec KoRo hors ligne (souvent dans des formats plus petits) dans les magasins de détail. Les petits paquets et les snacks ainsi que nos propres créations, comme la crème aux dattes et aux noisettes, s'y prêtent parfaitement. De cette façon, nos clients peuvent d'abord essayer ce qu'est KoRo dans un petit format avant de commander de gros paquets en ligne. Et c'est parfois l'alternative la plus durable. Avant qu'une seule crème aux dattes et aux noisettes ne parvienne à votre domicile, nous livrons les pots dans de grands plateaux à l'endroit où vous faites vos courses de toute façon. Moins d'itinéraires de livraison signifie moins d'émissions de CO2 nuisibles au climat.

Piran : Nous ne voulons pas dire à qui que ce soit quoi acheter ou comment manger. Notre assortiment comprend donc un large éventail de produits vegan - mais aussi non vegan. Notre objectif est d'offrir des produits de haute qualité à des prix équitables.

Piran : En 2021, nous avons économisé 30 à 50 tonnes de plastique en utilisant des emballages en vrac et en sautant les étapes du commerce par rapport à la vente au détail. Pour 2022, nous prévoyons d'économiser plus de 100 tonnes de plastique. En raccourcissant les itinéraires de transport et en sautant les étapes commerciales pour la majorité de nos produits, nous générons moins d'émissions de CO₂. Le matériau de remplissage de nos emballages est fabriqué à partir de matériaux recyclés et nous évaluons constamment des options d'emballage alternatives pour nos produits. Nous proposons une gamme presque exclusivement végétarienne/vegan et nous équiperons de nos produits les premières stations non emballées chez nos partenaires détaillants individuels à partir de 2022. Cependant, nous ne voulons pas nous présenter comme un détaillant durable. Nous voulons mettre nos produits à la disposition de nombreux consommateurs à des prix équitables et sommes convaincus que la vente de nombreux produits présentant un petit aspect durable peut également avoir un impact durable. Pour nous, plus de durabilité signifie avant tout créer une transparence radicale dans nos actions et communiquer ouvertement les décisions internes. Cependant, nous sommes toujours ouverts aux critiques, idées ou commentaires et nous voulons élaborer une nouvelle vision pour KoRo avec tous les employés cette année.